Politique – Publié le 01 septembre à 09:05 – Mis à jour le 01 septembre 2017 à 09:20

Stéphane Le Foll : La réforme du travail "ne sera pas la condition pour créer de l'emploi"

Stéphane Le Foll : La réforme du travail "ne sera pas la condition pour créer de l'emploi" «
Play

Classes de CP à 12 élèves : les écoles p...

»
Play

Un trou géant au Mexique

Stéphane Le Foll était l'invité de Jean-Pierre Elkabbach ce vendredi 1er septembre. L'ancien porte-parole du gouvernement de François Hollande est revenu sur la présentation des ordonnances de la réforme du Code du Travail. Selon Stéphane Le Foll, elle ne permettra pas de créer de l'emploi.

Les réactions se multiplient après l’annonce des ordonnances définitives de la très attendue réforme du Code du Travail. Présentées jeudi par le Premier ministre et la ministre du travail, Muriel Pénicaud, elle a suscité de vives réactions parmi l’opposition. Invité sur CNEWS ce vendredi 1er septembre, Stéphane Le Foll, lui aussi, se montre très critique vis-à-vis de ces annonces. "Cette réforme, ça ne sera pas la condition pour créer de l’emploi", tranche l’ancien ministre de l’Agriculture. "Un, ça ne réglera pas le chômage structurel en France, deux ça affaiblit malgré tout les syndicats dans leurs capacités à être des interlocuteurs partout dans l’entreprise", se justifie-t-il.

Muriel Pénicaud, un problème d’incarnation ?

Interrogé sur le rôle de la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, dans la réforme du Code du Travail, Stéphane Le Foll a jugé sa présentation "longue" en conférence de presse jeudi. Si il reconnaît à la ministre ses "compétences", il juge qu’elle "n’est pas quelqu’un qui incarne la dimension politique et stratégique de ce ministère".

Stéphane Le Foll, le Jean-Luc Mélenchon de la Nouvelle Gauche ?

L’ancien ministre de l’Agriculture, s’il est toujours prompt à exprimer avec force ses positions, refuse la comparaison avec Jean-Luc Mélenchon. "Je ne suis pas Mélenchon, ce que j’ai entendu à Marseille, avec cette idée qu’il faut tout dégager (…) on ne gouverne pas comme ça", s’est-il défendu. "Je suis un social-démocrate qui considère que dans une économie il y a le marché et il y a des règles sociales, qu’on a besoin de créer du dialogue et de la démocratie sociale", a-t-il poursuivi.

S’il ne cache pas qu’il ne votera pas les ordonnances des réformes du Code du Travail, Stéphane Le Foll ne prévoit pas de manifester auprès des syndicats qui appellent à la mobilisation le 12 septembre prochain. 

Article rédigé par la rédaction web CNews