C'est un scrutin très attendu des élus, le grand prix de l'humour politique.  Cette année, les ministres du gouvernement ont rivalisé d'inventivité à commencer par le Premier : Edouard Philippe.  Entre lapsus et jeux de mots, l'humour est apparu sous différentes formes.