Politique – Publié le 19 mai à 10:30 – Mis à jour le 19 mai 2017 à 10:42

Législatives : Laurent Wauquiez renonce à se présenter

Législatives : Laurent Wauquiez renonce à se présenter «
Play

Georges Fenech : "Je ne suis pas pour le...

»
Play

Législatives : les combats emblématiques...

Législatives : Laurent Wauquiez renonce à se présenter

Laurent Wauquiez annonce ce vendredi 19 mai renoncer à se représenter aux élections législatives dans la 1ère circonscription de Haute-Loire. Le numéro deux des Républicains préfère rester président de la région Auvergne- Rhône-Alpes.

Laurent Wauquiez n’ira pas. Le député sortant de la première circonscription de Haute-Loire annonce ce vendredi 19 mai qu’il ne se représentera pas en juin comme candidat aux élections législatives. "Lors de la campagne des élections régionales, j’ai indiqué que si j’étais élu, je resterais président de la Région. Le respect de la parole donnée est sacré", déclare le numéro deux des Républicains dans un communiqué. L’élu de Haute-Loire précise qu’il sera le suppléant de la candidate LR Isabelle Valentin pour l’aider à "remporter cette élection législative au nom de la droite et du centre".

Laurent Wauquiez futur président des Républicains ?

Laurent Wauquiez a maintenu le suspense jusqu’au bout préférant au final rester à la tête de la région Auvergne- Rhône- Alpes. Selon plusieurs sources, l’élu Les Républicains a l’intention de briguer la présidence de son parti à l’automne prochain.

En attendant, Laurent Wauquiez compte un soutien de plus. Dans un entretien accordé à Valeurs actuelles, Marion Maréchal- Le Pen lui a tendu la main. La jeune retraitée de la vie politique a déclaré  jeudi 18 mai être attentive à la recomposition de la vie politique. Celle qui se dit croire au clivage gauche-droite et se revendique de la "droite Buisson" a vanté le profil du président de région. "Un profil comme Laurent Wauquiez change la donne. Mais il faut voir ce qu’il fera de ce pouvoir ! (…) Il fait partie de ceux dont les déclarations laissent à penser qu’on aurait des choses à se dire et à faire ensemble", a ajouté la nièce de Marine Le Pen.

AL avec AFP