Affaire Denis Baupin – Publié le 30 mai à 19:02 – Mis à jour le 30 mai 2016 à 19:29

​De nouveaux témoignages accablent Denis Baupin

​De nouveaux témoignages accablent Denis Baupin «
Play

Le Sinaï, la "province" la plus menaçant...

»
Play

Manifestant blessé à Paris: le Défenseur...

​De nouveaux témoignages accablent Denis Baupin

Cinq nouvelles femmes témoignent contre Denis Baupin, pour des faits présumés de harcèlement et d'agressions sexuelles commis entre 1997 et 2014. Ces nouvelles révélations accablent le député écologiste de la 10ème circonscription de Paris.

Le 9 mai dernier, France Inter et Mediapart, dans une enquête conjointe, mettaient en lumière des faits présumés d’agression et de harcèlement sexuel sur des femmes par Denis Baupin, député écologiste de la dixième circonscription de Paris.


Affaire Baupin: une tribune et une pétition... par CNews

Les deux médias ont aujourd'hui recueilli cinq nouveaux témoignages qui accablent l'élu. Ces faits présumés s'étendent de 1998 à 2014, soit une quinzaine d'années. 

Geneviève Zdrojewski est nommée en 1995 chef du bureau du cabinet de Corine Lepage, ministre d'Alain Juppé. Lorsque la gauche arrive au pouvoir, elle fait le lien entre l'administration et le cabinet de la nouvelle ministre, Dominique Voynet, ainsi que son conseiller, Denis Baupin. Geneviève Zdrojewski a témoigné ce matin au micro de France Inter, dénonçant le comportement de ce dernier : 

A deux reprises, monsieur Denis Baupin m’a sexuellement agressée. Une fois j’étais dans mon bureau, je me trouvais avec la porte ouverte avec mon secrétariat. Monsieur Baupin est rentré dans mon bureau de façon tout à fait inattendue et s’est jeté sur moi. Donc je me suis mise à crier, il m’a dit ‘arrête de crier ta secrétaire va nous entendre’. Donc il est sorti et une deuxième fois il a essayé de m’agresser sexuellement dans les lavabos et là il m’a plaqué contre le mur, prise sur les seins et a essayé de m’embrasser.

Le témoignage de Geneviève Zdrojewski s'accompagne de quatre autres révélations : une jeune dirigeante du parti en 1999, l'ancienne chef de la mission Communication de la Direction de la Voirie et des Déplacements à la mairie de Paris, une jeune femme qui participait à la campagne législative de 2012 à Paris ou encore une journaliste. Certains de ces témoignages peuvent être écoutés sur le site de France Inter. 

Des SMS insistants

La jeune journaliste radio raconte avoir reçu des SMS insistants de la part de Denis Baupin, en décembre 2014. Chargée d’inviter et d’accueillir les invités d'une station nationale, Denis Baupin se montre particulièrement pressant avec elle. Après l’émission, il lui envoie un premier SMS de courtoisie afin de la remercier. Mais très vite, la conversation s'étend tard dans la nuit : 

Vous travaillez jusqu'à quelle heure ? Ah mais vous travaillez tard…

France Inter et Mediapart ont souhaité rencontrer Denis Baupin afin que celui-ci se défende face aux faits qui lui sont reprochés : le rendez-vous a été donné le samedi 28 mai, à 13 heures dans les bureaux de Me Pierrat, son avocat. Seul bémol, ce dernier refuse que les propos de son client soient réutilisés. Les deux rédactions annulent donc l'entretien initialement prévu. 

Article rédigé par la rédaction web de CNews / Crédit photo : Martin Bureau