Monde – Publié le 25 juin à 06:40

Un mini-sommet entre pays membres de l'UE sur la crise migratoire

Un mini-sommet entre pays membres de l'UE sur la crise migratoire «
Play

Un match symbolique entre des migrants e...

»
Play

Emmanuel Macron au Vatican : qu'en pense...

16 pays pour un mini-sommet visant à apaiser le climat de tension face au défi migratoire DONT LA France, l?Allemagne, l?Italie, l?Espagne, l?Autriche, la Bulgarie, la Grèce et Malte Une idée d'Emmanuel Macron et Angela Merkel qui ont appelé dimanche à des accords pour dépasser l'absence de consensus qui n'en finit pas de paralyser l'UE Il n'est pas acceptable que certains gèrent la migration primaire alors que d'autres ne font que prendre le relais. Tout le modne est responsable de tout Ce mini-sommet de crise s'eest tenu à Bruxelles après le refus de l?Italie et de Malte d?accueillir plusieurs bateaux d?ONG transportant des migrants fait craindre des prises de mesures unilatérales susceptibles de mettre en danger l?espace de libre circulation européen. Tout ce ci a pour but de proposer une politique de regulation précise pour gererr les flux migratoieres dde maniere efficace et durable! Pologne, République tchèque, Hongrie et Slovaquieont refusé toute répartition obligatoire des migrants, ce qui explique leur absence, dimanche, à Bruxelles. L?Italie, l?Espagne, la Grèce et Malte veulent au contraire plus de solidarité dans cette répartition entre pays membres.