56 millions d'électeurs sont appelés aux urnes ce dimanche en Turquie pour élire leur président et leurs représentants à l'Assemblée. Recep Tayyip Erdogan peut-il perdre son quatrième mandat ? Le dirigeant turc, de plus en plus décrié à l'internationale comme dans son pays, fait pour la première fois face à une opposition forte qui pourrait faire basculer le vote, et donc l'avenir du pays.