Quelques jours après le puissant séisme qui a touché l?île de Lombok, il est temps de faire le bilan, mais surtout de tout reconstruire. Dimanche 5 août, le séisme a détruit les mosquées, les maisons, les infrastructures communes. Les rues sont désormais désertes car les habitants ont fui les ruines. Après de nombreuses secousses, les habitants se sont réfugiés dans un champ à l?abri de toute construction. Les autorités indonésiennes ont dressé ses tentes pour accueillir des familles. 355 répliques ont été recensées en seulement quelques jours. Certaines zones, proches de l'épicentre sont encore inaccessibles pour les équipes de secours qui sont toujours à la recherche d'éventuels survivants.