Monde – Publié le 08 octobre à 16:35

L'ancien chef d?Interpol aurait accepté des pots-de-vin

L'ancien chef d?Interpol aurait accepté des pots-de-vin «
Play

La chronique Immobilier du 08/10/2018

»
Play

UBS aurait aidé ses clients à échapper a...

Le vice-ministre chinois de la Sécurité publique a annoncé lundi que le patron démissionnaire d'Interpol, avait accepté des pots-de-vin. Meng Hongwei "a accepté des pots-de-vin et est soupçonné d'avoir violé la loi", a expliqué dans un communiqué le ministère de la Sécurité publique. Aucune autre précision n?a été apportée.