Les secouristes s'efforçaient lundi de retrouver des disparus dans des quartiers entièrement recouverts de boue et dans les décombres d'habitations de l'ouest du Japon où ont déjà péri 75 personnes après des pluies torrentielles. Dans la ville de Kumano, connue de par le monde pour ses pinceaux de maquillage appréciés par les plus grandes actrices mondiales, d'énormes glissements de terrain ont emporté des maisons qui ne sont plus que monceaux de bois, ont constaté des journalistes de l'AFP.