Monde – Publié le 15 mai à 16:00

Inde : ils coupent les manches des candidates pour éviter la tricherie

Inde : ils coupent les manches des candidates pour éviter la tricherie «
Play

Gaza : situation médicale critique dans...

»
Play

Créteil : un homme soupçonné d'avoir ten...

Un collège indien a été interdit de mener des examens après avoir coupé les manches des femmes candidates aux tests de soins infirmiers pour éviter la tricherie. Une vidéo diffusée à la télévision indienne a montré que le personnel de l'école utilisait des ciseaux et des lames de rasoir pour entailler les manches des femmes avant de les laisser entrer dans le bâtiment d'examen. L'acte a suscité des protestations à l'extérieur des autres centres d'examen et un flot de plaintes sur les médias sociaux. L'état de l'Est est connu pour la tricherie d'examen et les rapports de tricherie de masse font régulièrement les manchettes. Près de 1.000 étudiants ont été expulsés par le gouvernement de l'Etat de Bihar en février pour avoir triché aux examens scolaires. En février 2016, les candidats à l'armée se sont assis en sous-vêtements pour passer un examen écrit lors d'une journée de recrutement à Muzaffarpur. Dans le passé, des centaines de parents ont été arrêtés pour avoir aidé leur progéniture. Certains ont utilisé des échelles pour transmettre des notes avec des réponses aux questions dans les salles d'examen. D'autres états ont aussi un problème. Une femme candidate à un examen de médecine au Kerala a déclaré l'année dernière qu'elle avait été obligée de retirer son soutien-gorge avant d'entrer dans une salle d'examen.