Monde – Publié le 08 décembre à 15:03 – Mis à jour le 08 décembre 2017 à 19:16

Ambassade américaine à Jérusalem : un Palestinien tué

Ambassade américaine à Jérusalem : un Palestinien tué «
Play

Funérailles de Johnny : les derniers pré...

»
Play

Jérusalem : le monde musulman dans la ru...

Alors que les tensions sont vives en Israël et au Proche-Orient, Rex Tillerson, le secrétaire d’État américain, tente de calmer le jeu. Il a déclaré ce vendredi 8 décembre que les États-Unis ne déménageront "probablement" pas leur ambassade à Jérusalem d’ici deux ans.

[MAJ à 19h15]  "Les Etats-Unis restent engagés dans le processus de paix", indique l'ambassadrice américaine à l'ONU quand les Nations Unies se disent "très inquiètes des risques d'une escalade violente". 

[MAJ à 16h25] Le ministère de la Santé dans la bande de Gaza s'est rétracté vendredi après avoir annoncé la mort d'un deuxième Palestinien lors de manifestations contre la reconnaissance par les Etats-Unis de Jérusalem comme capitale d'Israël.

[MAJ à 15h40] Un deuxième Palestinien a été tué par des tirs de l'armée israélienne vendredi dans la bande de Gaza alors qu'il participait à des manifestations contre la reconnaissance par les Etats-Unis de Jérusalem comme capitale d'Israël, a indiqué le ministère gazaoui de la Santé.

[MAJ à 15h10 ] Un Palestinien a été tué par des tirs de l'armée israélienne vendredi dans la bande de Gaza alors qu'il participait à des manifestations contre la reconnaissance par les Etats-Unis de Jérusalem comme capitale d'Israël, a indiqué le ministère gazaoui de la Santé vendredi 8 décembre. Mahmoud al-Masri, 30 ans, a été tué à l'est de Khan Younès. 

Donald Trump a mis le feu aux poudres en annonçant mercredi 6 décembre reconnaître Jérusalem comme capitale de l’État hébreu et transférer l'ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem. Les critiques et condamnations se sont multipliées quand de nombreux pays ont jugé "regrettable" la décision du président américain. Le chef de l’État français Emmanuel Macron a fait part de sa désapprobation après l’annonce du président américain sans toutefois la condamner. "C’est une décision unilatérale que je ne partage pas. (…) Je la désapprouve car elle contrevient au droit international et aux résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies ", a-t-il notamment affirmé lors de sa visite jeudi à Doha (Qatar). 

Rex Tillerson rencontre Jean-Yves Le Drian 

Ce vendredi 8 décembre, jour de prière pour les musulmans, le risque d’embrasement est grand. Le secrétaire d’État américain, Rex Tillerson s’est exprimé à l’issue d’une rencontre avec son homologue français, Jean-Yves Le Drian, à Paris. Pour lui, les États-Unis ne déménageront "probablement" pas leur ambassade de Tel-Aviv à Jérusalem avant au moins deux ans. "Ce n’est pas quelque chose qui va arriver cette année ni même probablement l’année prochaine, mais le président veut que nous avançions de façon très concrète et très résolue", indique-t-il. Ces déclarations calmeront-elles les tensions qui traversent le Proche-Orient actuellement ? 

AL avec AFP