Monde – Publié le 26 avril à 10:40

Allocations familiales : la CNAF lance sa nouvelle campagne contre le trop-perçu

Allocations familiales : la CNAF lance sa nouvelle campagne contre le trop-perçu «
Play

Annonces d'Emmanuel Macron sur l'école :...

»
Play

Brésil : des milliers d'indigènes manife...

"Pour éviter de rembourser, mieux vaut tout déclarer", tel est le slogan dévoilé par la caisse nationale d'allocations familiales (CNAF) pour sa nouvelle campagne d'affichage. Le but : mettre fin aux trop-perçus.  La CNAF estime qu'en 2018, un bénéficiaire sur cinq, soit environ 2 millions de personnes, ont été contraints de rembourser une somme qu'ils n'auraient jamais dû percevoir. En général, il s'agit d'un simple oubli, et ce trop-perçu est considéré comme "involontaire".  Mais cette branche de la Sécurité sociale est également victime de nombreuses fraudes, et pour les éviter, elle procède elle-même à des vérifications et autres contrôles à domicile pour s'assurer, entre autres, que les personnes qui déclarent vivre seules ne sont pas en réalité en couple. Une traque sans relâche qui a permis, l'année dernière, de confondre 32.000 fraudeurs impliqués dans 42.000 dossiers falsifiés et de récupérer la modique somme de 802 millions d'euros. A l'inverse, un quart des contrôles a tourné à l'avantage des usagers, entraînant le versement de 316 millions d'euros à ces bénéficiaires.