La start-up Inkbox basée à Toronto au Canada, a obtenu 10 millions de dollars de financement dans le but d'étendre ses activités dans le secteur du tatouage temporaire. La société, fondée en 2015, opère au Canada et au Japon. Elle expédie environ 60 000 tatouages par mois à plus de 150 pays, avec 75% de ses ventes destinées aux États-Unis. La dernière levée est estimée à 6 millions de dollars d'investissement grâce à la société Maveron LLC et à une ligne de crédit bancaire. Le président et co-fondateur d'Inkbox, Braden Handley, pense que les fonds vont durer au moins deux ans et que l'argent servira à l'échelle du marché, de la stratégie marketing, de l'innovation technologique et des embauches stratégiques. Les encres sont conçues par des professionnels - tels que des tatoueurs, des graphistes et des artistes de renom - qui bénéficient d'une rémunération lorsque leurs créations sont achetées. Plus tard, la société espère permettre à quiconque de soumettre des créations. Inkbox plait aux jeunes générations et sollicite l'aide des influenceurs d'Instagram pour vendre ses produits. Les tatouages sont expédiés directement aux clients, qui peuvent ensuite les appliquer en 15 minutes en utilisant un kit inclus. L'encre dure jusqu'à 18 jours.