L'enquête sur la mort de Kevin, adolescent de la Marne, a débouché sur la mise en examen pour assassinat de deux mineurs soupçonnés d'avoir fomenté un plan machiavélique dont les mobiles restent flous. Un triangle amoureux serait à l'origine de ce meurtre, qui pourrait envoyer le tueur, et sa possible complice, en prison pour 20 à 30 ans.