Justice – Publié le 07 novembre à 16:17 – Mis à jour le 07 novembre 2017 à 17:18

Tariq Ramadan mis en congé de l’université d’Oxford

Tariq Ramadan mis en congé de l’université d’Oxford «
Play

Le Louvre Abu Dhabi ouvre ses portes

»
Play

Charlie Hebdo : des poursuites contre le...

Tariq Ramadan mis en congé de l’université d’Oxford

L’islamologue controversé Tariq Ramadan, visé par deux plaintes pour viol en France et accusé d’abus sexuels sur des mineures en Suisse, est mis en congé de l’université d’Oxford, où il est professeur. L’université britannique l’a annoncé ce mardi 7 novembre.

Le théologien suisse Tariq Ramadan n'enseignera plus, pour l'instant, à l’université d’Oxford. "D’un commun accord et avec effet immédiat, Tariq Ramadan, professeur d’études islamiques contemporaines a pris un congé de l’université d’Oxford", déclare l’université dans un communiqué publié ce mardi. L’université souligne que ce congé "n’implique aucune présomption ou acceptation de culpabilité et permet au professeur Ramadan de répondre aux accusations extrêmement graves portées contre lui".

Tariq Ramadan accusé d'abus sexuels sur mineures en Suisse 

Cette mesure intervient alors que mardi dernier, les étudiants d’Oxford avaient demandé une réunion après avoir appris par la presse les accusations portées contre Tariq Ramadan. Ces mêmes étudiants n’avaient que peu apprécié d’apprendre par voie de presse plutôt que par leur université cette affaire comme le rapportait le journal Libération dans un article publié en ligne le 6 novembre. Le quotidien souligne que le directeur du Middle East Center, Eugne Rogan s’est excusé, arguant que ce scandale se tenait dans un pays étranger avec un système légal différent.

Déjà visé pour deux plaintes pour viol, Tariq Ramadan a démenti lundi les accusations d’abus sexuels sur mineures dont il fait l’objet. Il a annoncé sur Twitter qu’il allait porter plainte pour diffamation. 

AL avec AFP