43 personnes sont encore en garde à vue et 3 personnes devraient être présentées ce matin au Parquet pour d'éventuelles poursuites après les violences ayant émaillées le rassemblement du 1er mai. Alors que la justice va bientôt se pencher sur leur cas, que prévoit le droit français en termes de sanctions contre ces individus ?