Interpellée le 23 mars, après les attentats dans l'Aude , Marine P., la compagne de Radouane Lakdim, à été présentée le 27 mars dans la soirée à un juge antiterroriste en vue de sa mise en examen pour "association de malfaiteurs terroristes en vue de préparer des crimes d?atteinte aux personnes" et a été incarcérée à l'issue de sa garde à vue. Une jeune fille fiché S, qui dément avoir un lien avec les attaques terroristes de l'Aude.