Les conservateurs espagnols sont indignés par une nouvelle restauration bâclée d'une ?uvre d'art historique. La sculpture en bois d'un chevalier à cheval du XVIe siècle, de l'église de San Miguel de Estella, dans la province de Navarre, a été repeinte par un artisan local dans des couleurs criardes, au lieu d'être nettoyée et remise à neuf. Le président de l'association nationale des restaurateurs, Fernando Carrera, a déclaré que la sculpture "a été transformée en jouet". Le site Web de l'association répertorie d'autres restauration ratée, comme une restauration de fresque centenaire du Christ en 2012 qui est devenue virale sur internet à cause de sa ressemblance à un singe. Le maire de la ville d'Estella a déclaré que les experts du gouvernement régional de Navarre avaient besoin de vérifier si une récupération du travail original pouvait être faite. À travers la ville, la plupart des résidents désapprouvent fortement cette tentative de restauration, la décrivant de "grotesque" et "gênante".