France – Publié le 09 juillet à 07:45

Versailles : un congrès polémique

Versailles : un congrès polémique «
Play

Baccalauréat : près de 100.000 candidats...

»
Play

Coupe du monde : un village divisé

Ce serait la quatrième fois qu?un chef de l?Etat s?exprime devant le Congrès depuis la révision constitutionnelle de 2008 qui a autorisé cette forme d?intervention. Il y a un an, Emmanuel Macron réunissait le Congrès pour inaugurer son mandat et présenter les grandes lignes de son quinquennat. Il y évoquait la réduction du nombre de parlementaires, la simplification du processus législatif, et levée de l?Etat d?urgence. L?actuel président a voulu réunir le Congrès une fois par an pour détailler son action. Une fréquence qui pourrait banaliser un événement auparavant exceptionnel. Le premier à s?exprimer face au Congrès est Nicolas Sarkozy en 2009. Lors de cette intervention l?ancien chef d?Etat, détaille sa feuille de route en matière de politique économique et sociale, alors que la France est étranglée par la crise financière. Fin 2015, le Congrès est réuni pour la deuxième fois, cette fois-ci par François Hollande. Un congrès réuni trois jours après les attentats du 13 novembre. Le président décrète l?état d?urgence, renforce la sécurité intérieure, et déclare la guerre à l?Etat Islamique.