La SNCF a sorti un communiqué. Elle promet une réponse ferme en cas d'exaction, c'est-à-dire si certains grévistes empêchent les non-grévistes de travailler ce lundi. La direction aurait reçu plusieurs menaces, mais les syndicats démentent. Un sujet de Siegrid Piérard.