France – Publié le 12 juillet à 19:10

Surdose de paracétamol : comment s?en prémunir ?

Surdose de paracétamol : comment s?en prémunir ? «
Play

Syrie : les trisomiques 21 retrouvent pe...

»
Play

France-Croatie : Francis Lalanne encoura...

La surdose de paracétamol est rare, mais elle peut-être fatale. La mort de Naomi Musenga a mis en lumière les risques de cet automédication apparemment sans risques. Doliprane, paracétamol, Humex, Dolirhume, ... les tiroirs à pharmacie des foyers français regorgent de médicaments à base de paracétamol. La molécule, très efficace pour soigner les maux de tête et autres douleurs est largement consommée par les Français. Considérée - à tort - comme inoffensive, elle peut avoir de grave conséquences si elle est utilisée en trop grande quantité. La mort de Naomi Musenga, par surdose de paracétamol, a mis en lumière les risques de ce médicament courant et disponible sans ordonnance. Pourtant, une règle de prudence s'impose en cas d'auto-médication : toujours respecter les doses maximum prescrites et le temps de traitement.