Après la grève qui a duré plus de trois mois, vient l'heure des sanctions de la part de la SNCF envers ses cheminots. En effet, certains d'entres eux ont été convoqués devant la direction ainsi qu'au commissariat, pour des faits commis entre le 3 Avril et le 28 Juin.