24 heures après l'attaque à Levallois-Perret, la vie reprend son cours. Mais l'agression est toujours dans les têtes des habitants qui saluent la mission des militaires.