France – Publié le 22 juin à 15:50

Le glyphosate sera bien interdit d'ici 2021, assure Stéphane Travert

Le glyphosate sera bien interdit d'ici 2021, assure Stéphane Travert «
Play

Affaire Naomi : les questions qui resten...

»
Play

L'auteur de «Gomorra», Saviano, traite S...

C'était une promesse d'Emmanuel Macron : interdire l'utilisation du glyphosate en France. La promesse, rejetée par les députés lors de l'examen de la loi Asile et l'Immigration sera pourtant tenue. Agriculteurs, distributeurs et industriels ont trois ans pour trouver des alternatives. Ce matin, ils se sont réunis autour de Nicolas Hulot et Stéphane Travert. Les deux ministres que tout oppose devront s'entendre pour mener à bien la transition. Le débat, divise la majorité depuis plusieurs semaines. Le glyphosate, principe actif du round-up, sera-t-il interdit en France, en 2021 ? Oui, assure Stéphane Travert, qui s'était opposé à une interdiction formelle, inscrite dans la loi Agriculture et Alimentation. S. Travert : Le président de la République a fixé un cap et nous devons apprendre à nous passer du glyphosate dans les trois ans. Ce matin, le ministre de l'agriculture et Nicolas Hulot, ont annoncé la mise en place d'une instance chargée de suivre la progression de la sortie du glyphosate. Exploitants agricoles, distributeurs et instituts de recherche devront proposer des alternatives à l'herbicide. Les agriculteurs promettent de jouer le jeu à certaines conditions... C. Lambert (FNSEA) : Ce qui appelle que le grand plan accompagne les agriculteurs. Ce qui appelle aussi que industriels et distributeurs puissent intégrer les surcoûts et que les consommateurs partagent et contribuent à cette montée en gamme. Chaque année, 9000 tonnes de cet herbicide sont épandues en France... Nicolas Hulot promet un délais de 2 ans supplémentaires pour les acteurs dont les technologies ne permettent pas encore le remplacement du glyphosate