France – Publié le 01 avril à 14:50

La mairie de Paris veut taxer les trottinettes et scooter en libre-service

La mairie de Paris veut taxer les trottinettes et scooter en libre-service «
Play

Septuagénaire blessée à Nice : que s'est...

»
Play

Brexit : les députés britanniques votent...

Les vélos, scooters et trottinettes en libre-service sont partout dans Paris. Des solutions de transports écologiques appréciés par les usagers, mais ces engins, agacent certains habitants. Alors pour réguler cette nouvelle pratique, la mairie de la capitale veut taxer les entreprises. Les sociétés devront se déclarer en mairie et paieront 20 à 26 euros par an et par vélo, 50 euros par trottinette, et 60 à 78 euros pour un scooter.  La redevance ne devrait pas être répercutée sur les tarifs pour les clients, elle permettra, d?après ses partisans, à encadrer la circulation comme le stationnement de ces véhicules électriques. Avec les fonds récoltés la Mairie compte créer 2500 places de parking pour ces engins.   Les conseillers de la ville de Paris étudient ce projet de taxation aujourd?hui. Ils appellent aussi les usagers à rouler plus prudemment et à ranger plus consciencieusement leur véhicule.