Le Premier ministre et le ministre de l'Intérieur sont arrivés samedi après-midi à Notre-Dame-des-Landes pour dresser un état des lieux des opérations d'évacuation de la ZAD. Une visite surprise, non prévue à leur agenda officiel. Edouard Philippe a mis en garde contre toute réoccupation des sites évacués tout en gardant la main tendue aux zadistes qui acceptent le processus de régularisation.