France – Publié le 22 juin à 15:35

Affaire Naomi : les questions qui restent en suspens

Affaire Naomi : les questions qui restent en suspens «
Play

Exposition photographique féminine à Hou...

»
Play

Le glyphosate sera bien interdit d'ici 2...

L'IGAS, l'inspection générale des affaires sociales a rendu son rapport après le décès de Naomi Muasnga. Les inspecteurs chargent le SAMU de Strasbourg, le responsable a démissionné. Mais pour la famille de la jeune femme plusieurs questions restent en suspens. Ils ont tenu une conférence de presse ce matin. 6 mois après, colère de la famille. irrégularités mais mort exacte pas connue. dossiers incomplets. la jeune femme est décédée suite à une défaillance multiviscérale suite à un choc hémorragique. une prise en charge plus rapide aurait elle pu la sauver ? la famille a fait appel à un second avocat. au mois de mai, enquete préliminaire à strasbourg pour non assistance à personne en péril la famille veut qu'un juge d'instruction soit désigné.